Jardiner sans pesticides : alternatives naturelles saines pour vos plantes

des fleurs dans une prairie

Les pesticides sont généralement associés à des produits chimiques toxiques et nuisibles qui peuvent provoquer des dommages environnementaux permanents. Heureusement, avec l’augmentation de la sensibilisation aux dangers des pesticides, il existe de nombreuses alternatives naturelles qui sont parfaites pour garder vos plantes en bonne santé sans mettre en danger l’environnement.

Dans cet article nous allons vous montrer comment jardiner sans recourir à des méthodes chimiques et quelles alternatives naturelles saines vous pouvez utiliser pour protéger votre jardin.

Pourquoi jardiner sans pesticides ?

Les produits chimiques techniques, les agrochimiques, les additifs alimentaires et bien plus encore, sont une menace grandissante pour notre planète et souvent considérés comme une partie inévitable de la production agricole ou du jardinage. Faire le choix de sortir de cette pratique en élaborant un plan afin d’utiliser uniquement des moyens naturels est non seulement plus respectueux pour la planète, mais également plus économique !

Afin de rendre cela possible nous devons tout d’abord comprendre l’importance du sol biologique, puis étudier quelques-unes des principales alternatives naturelles que vous pouvez utiliser au quotidien pour maintenir votre jardin sain et attrayant.

Comprendre le sol biologique

Lorsque vous cherchez à créer un jardin exempt de produits chimiques , il est important de comprendre comment prendre soin efficacement du sol afin d’apporter tout ce dont vos plantes ont besoin pour se développer correctement. Les moyens biologiques impliquent souvent l’utilisation d’organismes bénéfiques tels que les vers broyeurs qui réduisent rapidement les résidus organiques en éléments nutritifs qui seraient autrement difficilement assimilables par les plantes.

Les engrais organiques composés d’herbes fraîches telles que le varech ou les crottes animales ammendent le sol directement par l’intermédiaire du processus physique piérissage/brillage diminuant l’acidité du sol; Qui favorise l’augmentation du PH (acide /basique) essentiel aux bonnes performances vitales florales.

Utiliser des cas infectieux

Une façon couramment utilisée pour soigner et protéger les plantes consiste à appliquer sur elles divers organismes possesseurs d’une pathogènie spora liée appelés “cas infectieux spories ». Les spores (TNC) viennent stimuler le système immunitaire. Chez certain type de fleur, celui-ci est capable de neutraliser lentement certains agents nuisibles tels que les parasites ou insecticides ravageurs connus localement.

Ils concentrent donc une action sur la taille globale et surtout sur la couverture parasite des arbustes aussi loin qu’à proximité. Ces traitements ne sont pas nocifs car ils ciblent exclusivement les insecticides nuisibles tout en laissant intacts ceux qui assurent notamment leur pollination native !

Les alternatives naturelles supplémentaires

Vous trouverez probablement très utile certains autres types d’alternatives plus « directe » Obtenables facilement ; Tels que : Le savon noir guano destinée au traitement fongicide actuellement reconnu avec succès à travers sa composition riche en lipid soluble monomère modulable; Ainsi que l’utilisation douce des acides permettant la destruction localisée locale des cellules infectieuses via libération enzymat